• LA NAISSANCE DU TELEPHONE

    NAISSANCE DU TELEPHONE


    LE TELEPHONE A DONC CENT ANS, MAIS N'A PAS D'HISTOIRE. J'ENTENDS QU'AUCUN CHERCHEUR NE S'EST ENCORE APPLIQUE A METTRE EN LUMIERE L'EVOLUTION DE SA TECHNIQUE, NI DE SON ENORME IMPACT ECONOMIQUE.

    L'IDEE DE BOURSEUL

    EN FRANCE, L'ANNONCE, COURANT 1877 DE L'APPARITION DU TELEPHONE TOUCHE D'ABORD LE MILIEU DES CONSTRUCTEURS TELEGRAPHIQUES. LE GRAND PUBLIC EST ALERTE PAR LES ARTICLES OU LES DECLARATIONS DU COMTE DU MONCEL JOURNALISTE SCIENTIFIQUE QUI FERA REMARQUER, LE 26 NOVEMBRE 1877 QUE LE TELEPHONE A ETE INVENTE PAR LE FRANCAIS CHARLES BOURSEUL.

    EN EFFET BOURSEUL FERA PUBLIER UN ARTICLE SUR LA CAPACITE DE L'ELECTRICITE A TRANSPORTER DES SIGNAUX REPRESENTANT LA VOIX EN 1854.

    L'IDEE ETAIT BONNE MAIS IL NE PU LA METTRE EN PRATIQUE. AVANT DE MOURIR, IL MET AU POINT UN APPAREIL TELEPHONIQUE QUE L'ADMINISTRATION UTILISERA A PARTIR DE 1890.

    LE BREVET DE BELL

    ALEXANDRE GRAHAM BELL ETAIT UN JEUNE ECOSSAIS QUI AVAIT SUIVI SON PERE AU CANADA. C'EST EN JUILLET 1874 QU'IL DECOUVRE L'EXISTENCE DU COURANT ONDULATOIRE.

    BELL DEMANDA ALORS L'APPUI DE M. HUBBARD, HOMME D'AFFAIRES PUISSANT. MALHEUREUSEMENT LES PREMIERES TENTATIVES ECHOUERENT.

    IL ESSAIE DONC DE FAIRE BREVETE SON IDEE EN EUROPE MAIS LES SAVANTS DE L'ANCIEN CONTINENT LUI RIENT AU NEZ. IL S'ADRESSA ALORS AU BUREAU DES BREVETS AMERICAIN.

    LE 14 FEVRIER 1876 GRAHM BELL FAIT SURTOUT BREVETE UN PRINCIPE.

    LA PREMIERE CONVERSATION TELEPHONIQUE

    MALGRE DES ESSAIS INFRUCTUEUX BELL CONTINUE SES RECHERCHES, IL FERA DE NOUVELLES EXPERIENCES AVEC TRANSMETTEUR A LIQUIDE. LE 10 MARS 1876 IL ECHANGERA SA PREMIERE CONVERSATION TELEPHONIQUE AVEC SON ASSISTANT.

    L'ASSISTANT M. WASTON ETANT PLACE DANS UNE PIECE AVEC UN RECEPTEUR ELECTROMAGNETIQUE ET BELL DANS UNE AUTRE AVEC UN EMETTEUR A LIQUIDE.

    APRES CETTE REUSSITE, IL CREE UN EMETTEUR ELECTROMAGNETIQUE ET PRESENTA SES APPAREILS A PHILADELPHIE POUR L'EXPOSITION COMMEMORANT LE 100ième ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION DES ETATS-UNIS.

     

    l’automatique

    Dès le début, on souhaite fournir aux ABONNEES une communication rapide et de bonne qualité. Les usagers doivent pouvoir converser, deux à deux, sans pour autant perturber les autres; cette opération est la commutation.

    Au début, on a recours aux centraux téléphoniques qui sont manuels et où les opérations sont EFFECTUEES par des opératrices.

    Dès 1891, Strowger dépose un brevet d’autocommutateur, mais l’automatisation est lente.

    Le perfectionnement de ce système aboutira au système rotatif (dit r6) des années 1920-1930.

    le système qui s’impose au cours des années 1950-1960 est le crossbar (dit à BARRES TRANSVERSALES) mis au point par deux suédois en 1919.

    Mais ce système cédera sa place a l’électronique. A la voix de la demoiselle du téléphone succède un geste saccadé, un bruit métallique et froid.

    Du cable au satellite

    Alors que jusque dans les années 1960 il fallait poser de longs cables, aujourd'hui le satellite est roi.

    Le premier satellite de télécommunication fut lancé en 1962. A PARTIR DE 1965, ON LANCE DES SATELLITES GEOSTATIONNAIRES.

    L’EMERGENCE DE L’ELECTRONIQUE ET DE L’INFORMATIQUE BOULEVERSERA LES CENTRAUX TELEPHONIQUES. ELLE PERMET LE REMPLACEMENT DE CERTAINS ORGANES ELECTROMECANIQUES ET DE TOUS LES ELEMENTS MECANIQUES, ON APPELE CETTE COMMUNICATION, TEMPORELLE OU NUMERIQUE. FRANCE TELECOM JOUA UN ROLE DE PIONNIER DANS CE DOMAINE.

     




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :