• es-tu né (e) dans les années 60

    Es-tu né(e) dans les années 60,  

    >Comment as-tu survécu ?  
     
     
    Les voitures n'avaient pas de ceintures de sécurité, pas d'appui-tête et bien sûr pas d'airbags
     
    Sur la banquette arrière, c'était "rigolo" et pas "dangereux"  
     
    Les barreaux des lits et les jouets étaient multicolores ou du moins vernis avec des peintures contenant du plomb ou d'autres produits toxiques  
     
    Il n'y avait pas de sécurité enfant sur les prises électriques, portières de voitures, médicaments et autres produits chimiques ménagers  
     
    On pouvait faire du vélo sans casque  
     
    On buvait de l'eau au tuyau d'arrosage, à une fontaine ou à n'importe quelle autre source, sans que ce soit de l'eau minérale sortie d'une bouteille stérile...  
     
    On construisait des caisses à savon et ceux qui avaient la chance d'avoir une rue asphaltée en pente devant chez eux pouvaient tenter des records de vitesse et se rendre compte à mi-chemin que les freins avaient été oubliés..
     Après quelques accidents, le problème étaient en général résolu !  
     
    On avait le droit de jouer dehors à la seule condition d'être de retour avant la nuit .  
     
    L'école durait jusqu'à midi, on pouvait rentrer manger à la maison .  
     
    On avait des écorchures , des fractures et parfois même on se brisait les dents , mais personne n'était mis en accusation pour ça. Même quand il y avait une bagarre, personne n'était coupable à part nous-même .  
     
    On pouvait avaler des tonnes de sucreries , des tartines avec des tonnes de beurre et de boire des boissons avec du VRAI SUCRE , mais personne n 'avait de problèmes d'excès de poids, car nous étions toujours dehors.  
     
    Nous n'avions pas de Playstation, Nintendo 64, X-Box, jeux vidéo, 99  
    programmes de TV sur câble ou satellite , pas de vidéo, de Dolby surround, d'ordinateur , de chatroom sur Internet , mais nous avions  
    ... des amis !  
     
    On pouvait sortir, à pied ou en vélo pour aller chez un copain, même s'il habitait à plusieurs km , frapper à la porte ou simplement rentrer chez lui pour le prendre pour jouer avec nous .  
     
    Dehors, oui dehors dans le monde cruel ! Sans surveillance !  
     
    Comment cela a-t-il pu être possible ? On jouait au foot avec un seul but et si l'un d entre nous n'était une fois pas sélectionné, pas de traumatisme  
    psychologique, c'était pas la fin du monde !  
     
    Parfois un élève peut-être un peu moins bon que les autres devait redoubler. Personne n'était alors envoyé chez les psychologues ou pédopsychiatres. Personne n'était dyslexique, hyperactif ou avait des "problèmes de concentration".  
     
    L'année était redoublée, point et chacun avait les mêmes  
    chances que les autres.
     
    Nous avions des libertés , des échecs , des succès , des devoirs  
    et des tâches ... et apprenions à vivre avec. La question du jour est donc: mais comment avons-nous survécu ?  
     
    Comment avons-nous pu développer  
    >notre personnalité ?  

    >


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :